Over 300 delegates at the ICM Africa Regional Conference in Windhoek, Namibia!

Over 300 delegates at the ICM Africa Regional Conference in Windhoek, Namibia!

Last month over 300 midwives, midwifery association executives, health leaders and members of the ICM Board and Head Office team gathered in Windhoek Namibia for a week of meetings, workshops and skill sharing, laughter and socialising.

The Africa region conference had a packed pre-conference agenda; with the ICM RESPECT workshop being held for a whole day due to its popularity at former regional conferences. The workshop led by a small team of international facilitators gave attendees a chance to gain a deeper insight into how respectful care will transform the maternity workforce. The workshop explored opportunities for each participant to take action in their workplaces, communities and advocate for respectful and dignified care – one of the top demands from over one million women worldwide in the What Women Want Global 2019 report.  

Simultaneously running on the day was the Helping Mothers Survive Essential Care in Labour & Birth (ECLB)workshop. This hands-on simulation-based skills training was requested by midwives and very well received. A team from ICM, Laerdal Global Health and Jhpiego facilitated the workshop using simulators provided by Laerdal Global Health. Participants from the workshop reported positively on their new learning and the opportunity to teach others about respectful, normal intrapartum care of women and newborns.in their home countries.

ICM also hosted a workshop for young midwives engaged in the Johnson and Johnson-funded Young Midwife Leaders (YML) programme. The 10 midwives, mostly from the African continent, met face to face for the first time as the programme commences. The YMLs will learn leadership skills and undertake projects with their midwives’ associations. In Namibia they focused on establishment of a community of practice as a way to connect with other young midwives across all regions. The YML team were a crucial supporting part of the conference, chairing sessions, participating in panel discussions, presenting papers and assisting ICM with hosting the conference.

The pre-conference programme ended with a UNFPA-hosted reception celebrating the launch of UNFPA’s midwifery strategy.

The official conference was opened on Thursday 12 September by the Right Honourable Julieta Kavetuna, Namibia’s Deputy Minister of Health and Social Services and a nurse and midwife. Julieta emphasised that “with the right tools and opportunities midwives are unstoppable.” The Global Goodwill Ambassador Her Excellency Mrs. Toyin Saraki followed and spoke about the work her organisation, the Wellbeing Foundation Africa and its work with midwives in Nigeria and across the continent. Hilma Shikwambi the President of the Independent Midwives Association of Namibia gave a very warm Namibian welcome. The Africa region Board members, Jemima Dennis-Antwi and Fatoumata Maiga Dicko added their welcomes and ICM President, Franka Cadée, spoke last welcoming everyone to this important ICM Africa region conference.

All plenary sessions were in English and French to ensure both Anglophone and Francophone midwives were able to fully participate. ICM received outstanding feedback from Francophone African midwives who felt their needs and thoughts integrated into the conference.

The Johnson & Johnson Awards Ceremony during our welcome reception on the first day saw four outstanding midwives recognised for their contributions. The names of the award winners can be found here.

Congratulations to Johnson & Johnson (J&J), for another successful ‘First Touch™: Midwife Ambassadors’ workshop – in the lead up to ICM Congress Bali 2020, the participants of these regional workshops will be eligible to enter the J&J Challenge to support their attendance at the ICM 2020 Triennial Congress.

Other corporate partners also led extremely interesting and engaging workshop. These included New Venture Fund, MSD for Mothers, UNFPA, American Academy of Pediatrics, DKT International, NESI, GE, Concept Foundation, Laerdal, Global Water 2020,  FP2020, WHO and GSK.

The conference programme included sessions on family planning, safe abortion, vaccination, advocacy, improving clinical skills and building strong midwives associations.

The conference was followed by a successful Africa region meeting where members were updated on the ICM Strategy, ICM Head Office activities and the upcoming SoWMy 2021 report. Both sub-regions created work plans that focused on communication between Member Associations and key activities in relation to quality, equity and leadership.

An important feature of ICM’s regional conferences has been the opportunity for individual Midwifery Associations to schedule time with the ICM President and Chief Executive to discuss issues and concerns. This time 10 Associations, mainly Francophone, took the opportunity, and ICM’s leadership has appreciated gaining more understanding of regional concerns and challenges and how ICM can provide support.

Thank you to all the attendees of the ICM Africa Region Conference 2019 – your participation and passion during the conference was such an inspiration and we hope that you took away new perspectives, valuable information and lasting connections. The ICM team were thrilled to be part of this colourful and inspiring event. See you in Bali!

En Français

Plus de 300 délégués à la conférence régionale pour l'Afrique de l'ICM à Windhoek en Namibie !

Le mois dernier plus de 300 sages-femmes, responsables d'associations de sages-femmes, responsables de la santé et membres du conseil d'administration de l'ICM et de l'équipe du bureau central, se sont réunis à Windhoek en Namibie pour une semaine de réunions, d'ateliers, de partage de compétences, de rires et de rencontres.

La conférence régionale pour l'Afrique proposait un programme de pré-conférence chargé : avec notamment l'atelier ICM RESPECT qui s'est déroulé sur une journée entière en raison de son succès lors des conférences régionales précédentes. L'atelier animé par une petite équipe d'animatrices internationales a permis aux participants de mieux comprendre comment des soins respectueux transformeront le travail du personnel de maternité. L'atelier a examiné les possibilités offertes à chaque participant de prendre des mesures sur leurs lieux de travail, auprès de leurs communautés et de plaider en faveur de soins respectueux et dignes - une des principales revendications de plus d'un million de femmes à travers le monde selon le rapport "What Women Want Global " de 2019.

L'atelier "Helping Mothers Survive Essential Care in Labour & Birth" (ECLB) a été organisé simultanément. Cette formation pratique basée sur la simulation a été très appréciée par les sages-femmes. Une équipe d'ICM, Laerdal Global Health et Jhpiego a animé l'atelier à l'aide de simulateurs fournis par Laerdal Global Health. Les participants à cet atelier ont exprimé leur satisfaction à propos de leur nouvel apprentissage et de l'opportunité de pouvoir transférer leurs connaissances à d'autres sur les soins respectueux auprès des femmes et des nouveau-nés pendant la période intrapartum dans leur pays.

L'ICM a également organisé un atelier pour les jeunes sages-femmes participant au programme "Young Midwife Leaders" (YML) financé par Johnson and Johnson. Les 10 sages-femmes, principalement originaires du continent africain, se sont rencontrées pour la première fois, le programme venant de débuter. Les YML vont acquérir des compétences en leadership et entreprendre des projets avec leurs associations de sages-femmes. En Namibie, elles se sont concentrées sur la création d'une communauté de pratique afin de créer des liens avec d'autres jeunes sages-femmes de toutes les régions. L’équipe YML a joué un rôle de premier plan dans la conférence en présidant les sessions, en participant aux discussions en panel, en présentant des communications et en aidant l’ICM à organiser la conférence.

Le programme de pré-conférence s'est achevé par une réception organisée par l'UNFPA pour célébrer le lancement de la stratégie de l'UNFPA pour la pratique sage-femme.

La conférence officielle a été ouverte le jeudi 12 septembre par la très honorable Julieta Kavetuna, vice-ministre namibienne de la Santé et des Services sociaux, infirmière et sage-femme. Julieta a souligné qu '« avec de bons outils et de bonnes opportunités, les sages-femmes sont imparables ». L'ambassadrice de bonne volonté mondiale, Son Excellence Mme Toyin Saraki, a expliqué le travail de son organisation, la "Wellbeing Foundation Africa" et les projets avec les sages-femmes du Nigéria et de l'ensemble du continent. Hilma Shikwambi, présidente de l'association des sages-femmes indépendantes de Namibie, a réservé un accueil namibien très chaleureux. Les membres du conseil d'administration de la région Afrique, Jemima Dennis-Antwi et Fatoumata Maiga Dicko, ont souhaité la bienvenue aux invités. La présidente de l'ICM, Franka Cadée, a pris la parole en dernier pour souhaiter la bienvenue, à tous et à toutes, à cette importante conférence régionale pour l'Afrique de l'ICM.

Toutes les sessions plénières se sont déroulées en anglais et en français, afin de permettre aux sages-femmes anglophones et francophones de participer pleinement. Les sages-femmes africaines francophones ont adressé leur satisfaction à l'ICM, elles ont eu le sentiment que leurs besoins et idées ont été pris en compte lors de la conférence.

Durant notre réception de bienvenue qui a eu lieu le premier jour, quatre sages-femmes exceptionnelles ont été récompensées pour leurs contributions lors de la cérémonie de remise des prix Johnson & Johnson. Vous trouverez les noms des lauréats ici.

Félicitations à Johnson & Johnson (J & J) pour cet autre atelier réussi "Sages-femmes ambassadeurs premier toucher" (First Touch™: Midwife Ambassadors’) à l'approche du congrès de l'ICM Bali 2020. Les participants à ces ateliers régionaux seront éligibles pour participer au J & J Challenge afin de soutenir leur participation, lors du congrès triennal 2020 de l'ICM.

D'autres entreprises partenaires ont également animé des ateliers extrêmement intéressants et engageants. Ceux-ci comprenaient MSD for Mothers, FP2020, OMS, UNFPA, l'académie américaine des pédiatres, GSK et NESI.

Le programme de la conférence comprenait des sessions sur la planification familiale, l'avortement médicalisé, la vaccination, le plaidoyer, l'amélioration des compétences cliniques et la création d'associations de sages-femmes fortes.

La conférence a été suivie par une réunion réussie de la région Afrique, au cours de laquelle les membres ont été informés de la stratégie, des activités du siège social de l'ICM et du prochain rapport SoWMy 2021. Les deux sous-régions ont créé des plans de travail axés sur la communication entre les associations membres et sur des activités clés en matière de qualité, d'équité et de leadership.

Les conférences régionales de l’ICM donne la possibilité aux associations de sages-femmes de rencontrer le président et directrice générale de l’ICM pour débattre de leurs problèmes et préoccupations. Cette fois-ci, 10 associations, principalement francophones, ont saisi l’occasion. Les dirigeants de l’ICM ont apprécié ces rendez-vous qui leur ont permis de mieux comprendre les préoccupations et les défis régionaux et de savoir comment l’ICM peut apporter son soutien.

Merci à tous les participants de la Conférence régionale pour l'Afrique de l'ICM 2019 - votre participation et votre passion lors de la conférence ont été une source d'inspiration. Nous espérons que vous en aurez retiré de nouvelles perspectives, des informations précieuses et des liens durables. L'équipe de l'ICM était ravie de faire partie de cet événement coloré et inspirant. A bientôt à Bali !

 

SHARE THIS ARTICLE TO SOCIAL MEDIA

No translations available

Subscribe to our Newsletter for latest news.

Subscribe!